Le blog

24 janvier 2021 : Journée mondiale de l’éducation

La troisième Journée internationale de l’éducation (24 janvier) sera célébrée le lundi 25 janvier 2021 et aura pour thème « Relancer et redynamiser l’éducation pour la génération COVID-19 ». C’est le moment de faire progresser l’éducation en intensifiant la collaboration et la solidarité internationale pour placer l’éducation et l’apprentissage tout au long de la vie au centre du processus de relèvement.
L’Unesco célèbre cette journée. Pour en savoir plus : https://fr.unesco.org/commemorations/educationday

L’Ecole à l’Hôpital est fière de participer à cette mission essentielle et d’entendre une élève dire, cette semaine, « Je suis tellement heureuse d’avoir eu ce cours ».

Bonnes fêtes de fin d’année

Année singulière pour tous, 2020 a aussi été éprouvante pour l’Ecole à l’Hôpital et les jeunes élèves malades soumis aux contraintes fortes de la crise sanitaire.

Elle a aussi révélé la capacité remarquable de mobilisation et d’adaptation des coordinatrices de scolarité de l’association et des enseignants bénévoles pour continuer à assurer leur mission d’enseignement. Ces quelques mois ont considérablement accéléré la transformation digitale, inscrite au programme du projet associatif 2020-2025.

Vous pourrez trouver via ce lien le compte-rendu de l’échange qui s’est tenu le mardi 15 décembre par visioconférence avec Mr Jean-Luc Rinaudo, professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Rouen sur le thème: « enseigner à l’heure du numérique ».

Très bonnes vacances à tous !

Rentrée du 2 novembre 2020

L’association a pu constater l’importance de sa mission d’enseignement aux jeunes malades lorsque la plupart des sites hospitaliers où elle intervient ont demandé le retour des enseignants bénévoles. Les cours reprennent donc en présentiel et si besoin à distance auprès des jeunes malades comme pour tous les écoliers et étudiants français qui continuent leurs apprentissages.

Merci aux enseignants qui, sur la base du volontariat, répondent présents, convaincus de la nécessité de maintenir le lien scolaire malgré un contexte difficile.

Merci aux soignants pour leur confiance dans ces moments où  eux-mêmes sont très sollicités.

Dans le respect des règles définies et des protocoles sanitaires stricts, l’école continue, même à l’hôpital.

Rentrée scolaire

Les cours reprennent dans les hôpitaux, dans le respect des consignes sanitaires bien entendu. La plus grande vigilance s’exerce pour poursuivre le maintien de la scolarisation des jeunes malades. Les soignants souhaitent le retour des enseignants auprès des élèves hospitalisés et les professeurs sont motivés ! Toute l’équipe de l’association travaille d’arrache-pied à cette mission. Bonne rentrée !

Cours à distance

L’association a été contrainte de suspendre ses interventions au sein des hôpitaux  d’Ile-de-France depuis le 16 mars. Néanmoins, avec l’accord des soignants, les coordinatrices elles-mêmes confinées réussissent à mettre en place des cours à distance avec les jeunes qui le demandent. Les enseignants bénévoles volontaires s’adaptent et utilisent tous les supports possibles : WhatsApp, Skype, mail, Facetime, téléphone et les jeunes sont demandeurs  Les élèves en classe de 3ème, 1ère et terminale font l’objet d’une attention particulière pour les aider à préparer au mieux les échéance de fin d’année. On ne peut que saluer l’engagement des enseignants bénévoles de l’association, l’implication des coordinatrices de scolarité et la volonté farouche des élèves de poursuivre leurs études quelles que soient les circonstances.

Suspension des cours à partir du 16 mars 2020

L’association suspend ses cours auprès des jeunes élèves malades à l’hôpital et à domicile à partir de lundi 16 mars, comme demandé par les autorités. L’intérêt collectif prime et l’exigence sanitaire l’exige. La scolarité doit laisser la priorité aux considérations médicales, bien entendu. Nous vous tiendrons informés des changements au fur et à mesure.

Mme Macron concernée par la scolarisation des élèves à l’hôpital

Mme Macron a rendu visite aux élèves et aux enseignants de l’Unité Passerelle Adolescents Jeunes Adultes (UPAJA) du GHU Ste-Anne. Elle a pu s’entretenir avec eux et apprécier le rôle dévolu à l’enseignement dans cette structure de psychiatrie au sein de laquelle l’association intervient depuis octobre 2019. Les soignants ont confirmé l’importance de la scolarité dans le parcours de soin des jeunes suivis. La coordinatrice de scolarité, la directrice et la présidente ont pu échanger avec l’ancienne professeure de lettres, qui a manifesté un réel intérêt et une grande bienveillance dans ses interactions. Elle a confirmé l’importance de la mission de l’association et salué l’engagement et le professionnalisme de l’équipe. Merci à Mme Macron pour ce moment précieux !

Mme Macron avec la coordinatrice de scolarité de l’Ecole à l’Hôpital au GHU Ste-Anne le 30 janvier 2020
Mme Macron avec une élève suivie par l’Ecole à l’Hôpital au GHU ste-Anne, le 30 janvier 2020
Mme Macron au GHU Ste-Anne le 30 janvier 2020 avec le médecin du service et la présidente de l’Ecole à l’Hôpital
Mme Macron en visite au GHU Ste-Anne le 30 janvier 2020

2019, année des 90 ans

En créant l’Ecole à l’Hôpital en 1929, Marie-Louise Imbert souhaitait « apporter à l’esprit les soins que d’autres donnent au corps ». 90 ans plus tard, nous restons fidèles à cet objectif. Et nous l’avons réaffirmé tout au long de l’année…

En saluant, en février, Nicolas Saint-Bris et Guillaume Barrage, deux jeunes rameurs qui, en 52 jours, ont réussi l’exploit de traverser l’Atlantique par solidarité pour les jeunes patients suivis par l’association. Leur courage et leur persévérance ont forcé l’admiration des jeunes et nous encouragent à dépasser aussi nos limites dans l’exercice de notre mission.

Le 9 mai dernier, lors d’une Journée de l’Ecole à l’Hôpital « spéciale 90 ans » destinée aux professeurs bénévoles et à nos partenaires institutionnels et financiers.

Au travers de la publication d’un livre anniversaire rassemblant des croquis réalisés à l’hôpital par de jeunes dessinateurs bénévoles talentueux. Ces dessins, accompagnés de témoignages émouvants d’élèves, de professeurs, de soignants et de parents, illustrent bien le quotidien de notre mission.

Enfin, à l’occasion d’une soirée de levée de dons au Pavillon d’Armenonville le 14 octobre dernier avec plus de 200 donateurs et soutiens, qui a permis d’améliorer sensiblement la notoriété de l’association et de souligner son rôle-clé dans le parcours de soins des jeunes malades hospitalisés.

2020, le début d’une nouvelle décennie d’engagement pour le maintien d’une scolarité à l’hôpital.