Sur les écrans prochainement

Les journalistes de Zone Interdite ont confié des caméras aux enfants hospitalisés à Trousseau qui se sont filmés eux-même pour raconter comment ils vivent leur séjour à l’hôpital. A voir sur M6 dimanche 22 janvier à 21h.

Le film d’Anne-Dauphine Julliand, Et les mistrals gagnants, sort en salles le 1er février. La directrice de l’association, quelques coordinatrices et enseignants ont eu le privilège d’assister à une avant-première. L’avis de Joséphine Piat :  « Et les mistrals gagnants : un film à aller voir. Pendant 1h20 Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual m’ont pris par la main et m’ont rappelé que même malade on peut rire, rêver, découvrir, jouer, partager, se disputer, être heureux. Un film plein d’émotion, de justesse, de pudeur et de respect. Ces enfants livrent un message de vie, d’optimisme et de vérité et nous encouragent à vivre l’instant présent et à aimer la vie et l’aimer même si…. »

Une belle année 2017 à tous les amis de l’association

A tous ceux et celles qui aiment et soutiennent l’École à l’Hôpital nous souhaitons une excellente année 2017.

Nous adressons des vœux de guérison et de progrès à tous nos jeunes élèves, de satisfaction et d’accomplissement dans l’exercice de leur fonction aux enseignants bénévoles, de réussite et de joie aux partenaires et donateurs, membres du conseil d’administration et de manière plus large à tous nos soutiens inconditionnels.

2017 s’annonce dense et riche de sollicitations et de rencontres nouvelles. Nous nous efforcerons d’y répondre avec le même enthousiasme que les années précédentes.

Bonne et belle année à tous !

Le rapport 2016 du Défenseur des Droits fait état de l’action essentielle de l’École à l’Hôpital

Dans son rapport publié en novembre 2016, intitulé « Droit Fondamental à l’Éducation, une école pour tous, un droit pour chacun« , le Défenseur des Droits cite le rôle joué par l’École à l’Hôpital dans le maintien de la scolarité des jeunes malades. L’enfant malade (pages 114 à 122) qui se voit empêché d’aller à l’école, se voit par là-même refuser un droit fondamental à l’éducation, que l’association s’efforce de lui redonner. Le rapport complet est à lire sur : http://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/2016-rae.pdf

Deux nouveaux soutiens pour l’association

adrea-nov16

La fondation Adrea Mutuelle s’engage aux côtés de l’association pour trois ans. Joséphine Piat a reçu le trophée décerné par la fondation le 22 novembre dernier, aux côtés d’autres associations qui œuvrent pour les malades. Ce soutien récompense l’engagement des bénévoles auprès des jeunes, pour qui la poursuite de la scolarité reste fondamentale.

La Mutualité Française et la MGEN ont sélectionné l’École à l’Hôpital pour leur prix Object’IF Solidarité, remis à Cergy-Pontoise le samedi 26 novembre. Ce prix permettra l’achat de nouvelles tablettes numériques, qui seront mises à la disposition des enseignants bénévoles.

Enquête d’appréciation élèves 2016

En 2016, dans un souci constant d’amélioration, l’association a mené une étude auprès des élèves visant à mesurer l’impact social de sa mission.
Avec l’aide de la Cegos, un échantillonnage représentatif des 4.300 jeunes suivis chaque année par l’association a été constitué. Ainsi de février à juin 2016, près de 340 questionnaires ont été soumis et la Cegos s’est chargée du dépouillement et de l’analyse. Cette étude confirme la pertinence de l’enseignement proposé aux jeunes malades à l’hôpital comme à domicile : 72% des jeunes sondés ont envie d’avoir cours lorsqu’ils sont malades et 91% des élèves sont pleinement satisfaits de ce qu’ils apprennent pendant leur cours à l’hôpital.
Les résultats complets sont à découvrir dans le Rapport d’enquête élèves 2016

La rentrée de l’École à l’Hôpital : focus sur trois nouvelles implantations

L’association s’implante et renforce son action dans trois sites hospitaliers d’Ile de France.

A l’hôpital Louis Mourier de Colombes (92), c’est le tout nouveau service pour adolescents du Dr Perret qui a demandé l’intervention de l’École à l’Hôpital. Hébergé dans un bâtiment flambant neuf, l’Astrolab, ce service de pédo-psychiatrie accueille des adolescents. L’association a d’abord mobilisé un professeur d’anglais, puis proposera dès novembre 2016 des cours de mathématiques, français et sciences physiques.

L’équipe mobile adolescents du centre hospitalier de Gonesse (95) a sollicité l’École à l’Hôpital en juin 2016. Depuis début octobre, un professeur d’anglais suit les jeunes une fois par semaine et sera rejoint en novembre par un enseignant de français. Il manque encore un professeur de mathématiques, qui est activement recherché.

Enfin à l’hôpital Antoine Béclère de Clamart (92), l’association intervient, à la demande du chef de service, et propose des cours aux jeunes suivis en hôpital de jour et ceux hospitalisés en pédiatrie. Depuis octobre, deux enseignantes encadrées par une coordinatrice de scolarité sont présentes le mercredi et le jeudi après-midi.

L’activité dans ces trois sites va monter en puissance et nécessitera plus d’enseignants qualifiés, à même de venir rapidement en aide à tous ces jeunes. D’autres demandes sont à l’étude, qui montrent combien le besoin est présent en Ile-de-France.

Une intervention de la Présidente

Laetitia de Guerre, Présidente de  l’Ecole à l’Hôpital, interviendra lors de la Journée consacrée aux « Associations et volontariat à l’AP-HP : l’engagement auprès des patients » le jeudi 17 novembre 2016. Cette journée d’échanges aura lieu à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris.

Ce colloque permettra, à travers des tables rondes, des enquêtes et des témoignages/vidéo, de mesurer et illustrer la force de l’apport auprès des patients et de leurs proches de l’engagement des associations, des représentants des usagers et des volontaires en service civique au sein de nos hôpitaux.

Ouvert par M. Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP, et M. Yannick Blanc, Haut-Commissaire à l’engagement civique et Président de l’agence du service civique, il comprendra notamment une intervention de Mme Lise Pettigrew, Chef du service du bénévolat du CHU de Montréal et sera clôturé par Mme Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, titulaire de la chaire de philosophie collaborative à l’hôpital (Hôtel-Dieu).

 

 

Cherche professeurs désespérément !

Les enseignants de mathématiques et physique-chimie ont été les champions de la mobilisation en ce début d’année 2016-2017. Qu’ils en soient remerciés !

L’Ecole à l’Hôpital a également besoin des compétences de professeurs (collège et lycée principalement) dhistoire-géographie, de sciences et vie de la terre (SVT), d’économie-gestion, d’anglais… pour compléter les équipes hospitalières ou intervenir à domicile auprès des jeunes malades. Un projet d’études nécessite les talents de tous, réunis autour d’un élève empêché de se rendre à ses cours.

Pour mener à bien cette mission, chacun peut se faire l’ambassadeur de l’association auprès de ses proches, collègues ou connaissances. Mobilisons-nous !

C’est la rentrée !

Tout comme les élèves, l’équipe de l’Ecole à l’Hôpital a fait sa rentrée le 1er septembre. Les enseignants sont au rendez-vous, les élèves prêts à reprendre les cours.

Les projets sont remis sur la table : déploiement de l’outil numérique, partenariats de compétences, application des nouveaux programmes… L’enthousiasme n’a pas faibli et la coupure estivale a rechargé les batteries.

En route pour une nouvelle année 2016-2017 !